Pages: 1 [2] 3 4
En 2016, Maurice Lacroix a présenté une nouvelle collection appelée Aikon. Basé sur un design Calypso des années 1990, il était malheureusement uniquement disponible avec un mouvement à quartz. Après le lancement d'une version phare avec un mouvement squelette en début d'année, la marque dévoilera des versions automatiques de sa montre de sport. Rencontrez le Baselworld 2018 Maurice Lacroix Aikon Automatic, trois aiguilles et chronographe.

La Maurice Lacroix Aikon joue sur la tendance actuelle des boîtiers intégrés, des montres façonnées avec une combinaison d'éléments luxueux et sportifs. Avec son boîtier intégré et résistant à l'eau, sa glace saphir plate entourée de la lunette à six branches signature, le logo M en relief sur les bracelets en cuir et une qualité générale agréable, il n'y avait rien à redire en termes de design. L'Aikon était une montre cool. Pourtant, il y avait un problème principal: il n'était disponible qu'avec des mouvements à quartz. Pas à la hauteur du look luxueux / sportif de la montre, vous l’admettez. Cette année, la collection Aikon reçoit deux nouvelles variantes, toutes deux équipées de mouvements automatiques - chronographe ou à trois aiguilles - et toujours à un prix accessible.



1 590,00  € TVA incluse


Les deux modèles partagent le design puissant de la collection, avec ses formes audacieuses et modernes. En commençant par la lunette ronde brossée ornée de six bras polis signature, puis en passant au boîtier lui-même, avec sa forme de barillet, la montre dégage une sensation sportive de luxe. Tout comme la lunette, le boîtier présente plusieurs finitions - brossées sur la plupart des surfaces, avec plusieurs accents polis sur les côtés - ainsi que deux griffes, qui parcourent le bracelet ou le bracelet. Le grand diamètre est compensé par les pattes intégrées, permettant une sensation plus compacte au poignet. Les deux montres sont étanches à 200 mètres.






Les deux éditions seront disponibles avec un nouveau bracelet en acier flexible à cinq maillons, ainsi que des bracelets en cuir qui se marient parfaitement avec le boîtier. Les deux sont livrés avec une boucle déployante. Une caractéristique intéressante, surtout dans cette gamme de prix, est le «EasyChange», un système d'échange rapide de bracelet ou de bracelet.

LA MAURICE LACROIX AIKON AUTOMATIQUE
La première des versions disponibles, la Maurice Lacroix Aikon Automatic, est une montre sportive avec heure et date. Cette version est animée par le calibre ML115, un mouvement automatique basé sur une architecture ETA (ou clone). Visible à travers le fond du boîtier, elle présente une décoration agréable (bien qu'industrielle) avec des rayures genevoises et perlage. Ce mouvement, qui bat à 4Hz et offre une réserve de marche de 38 heures, est un choix rationnel par rapport au mouvement maison proposé par la marque - permettant de maintenir l'Aikon Automatic dans une fourchette de prix raisonnable.



L'Aikon Automatic à trois aiguilles est la plus compacte des deux versions, avec son diamètre de 42 mm et son épaisseur de 11 mm. Les dimensions ne sont pas le seul facteur de différenciation, le cadran de cette variante arborant un motif Clou de Paris, à côté d'index appliqués pour les heures et d'une date avec un cadre métallique poli - plusieurs éléments qui rendent ce cadran «vide» assez vivant. Six choix seront proposés:

Maurice Lacroix Aikon Automatic chronograph - Baselworld 2018Maurice Lacroix Aikon Automatic chronograph - Baselworld 2018Maurice Lacroix Aikon Automatic chronograph - Baselworld 2018
Cadran argenté avec bracelet marron ou bracelet en acier
Cadran noir avec bracelet noir ou bracelet en acier
Cadran bleu foncé avec bracelet bleu ou bracelet en acier
Le prix, compte tenu du niveau de finition du boîtier et du cadran, semble tout à fait raisonnable à CHF 1590 sur un bracelet en cuir et CHF 1750 sur un bracelet en acier.

LE CHRONOGRAPHE AUTOMATIQUE MAURICE LACROIX AIKON
La deuxième version de l'Aikon Automatic est la plus sportive des deux, non seulement parce qu'elle dispose d'un mouvement chronographe, mais aussi en raison des différences sur le boîtier et les cadrans. Tout d'abord, à l'intérieur du boîtier se trouve un mouvement automatique bien connu et éprouvé, le calibre ML112, basé sur l'architecture Valjoux 7750. Ce chronographe à came automatique intégré est un véritable bourreau de travail, visible à travers le fond saphir. Il est légèrement décoré de rayures genevoises. Le mouvement tourne à 4 Hz et bénéficie d'une réserve de marche de 42 heures.





Équipée de ce mouvement chronographe, la Maurice Lacroix Aikon Automatic devient également plus audacieuse, avec son diamètre de 44 mm et ses gros poussoirs vissés - qui garantissent une étanchéité de 200 m (pas mal pour un chronographe). Le boîtier, en raison du mouvement, est plus épais à 15 mm. Le cadran est également différent, bien sûr, en raison de la disposition du chrono, mais aussi en raison du motif utilisé - décoré de petits carrés réguliers. Les index appliqués et la fenêtre jour-date encadrée, ainsi que les compteurs de chronographe escargot, donnent une belle touche au cadran. Tout comme la version à trois aiguilles, six versions seront disponibles, soit sur un bracelet en cuir, soit sur des bracelets en acier à cinq maillons:





Cadran argenté avec sous-compteurs bleus (style panda), bracelet en cuir bleu ou bracelet en acier
Cadran noir avec bracelet noir ou bracelet en acier
Cadran bleu foncé avec bracelet bleu ou bracelet en acier
Encore une fois, le prix de ces chronographes automatiques Maurice Lacroix Aikon est assez intéressant: les versions à bracelet en cuir se vendent à 2 690 CHF et les versions à bracelet en acier à 2 850 CHF.

Plus de détails sur : mauricelacroix.com
Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDigg this story!Del.icio.usStumbleUpon
Gaël Petermann et Florian Bédat se sont rencontrés pour la première fois à l'école d'horlogerie de Genève en 2007 où ils ont étudié jusqu'en 2011. Après 2 ans et demi de travail chez Harry Winston, Florian Bédat rejoint Gaël chez Lange & Söhne à Glasshütte.

En septembre 2014, Gaël revient en Suisse où il commence à restaurer des montres vintage et compliquées à Genève. 2 ans plus tard, Florian décide de rejoindre Gaël et ils ouvrent un atelier à Renens. En novembre 2017, Petermann Bédat Sàrl a été créée.

En 2018, ils ont eu l'occasion de travailler avec un partenaire R&D spécialisé et ont créé ensemble une montre à partir de zéro. En 2019, leur première montre maison est née.

À PROPOS DE LA REF 1967

Influencé par les montres de poche et la plus belle horlogerie allemande, Petermann Bédat dévoile en 2018 son tout premier garde-temps, une œuvre d'art de 340 heures mettant en scène le deuxième calibre 171. Le calibre 30 mm est régulé par un grand «Breguet- balancier de style ”, et un ancre de dead-beat conçu impressionnant.

Entièrement décorés à la main, la plaque et les ponts sont en argent allemand, affichant différents types de finitions des deux côtés: biseautage vers l'intérieur, poli miroir noir sur pièces en acier, Côtes de Genève, Sunray et grainage circulaire ...

Inspiré de l'ère du Graal des années 60, le cadran représente le nouveau langage du design de la marque. Ce nouveau cadran semi-ouvert a été créé pour mettre en valeur le savoir-faire à l'intérieur. Les découpes de la plaque centrale sont conçues pour encadrer les rubis de belle taille, car ils sont l'un des éléments essentiels du mouvement.




SPECIFICATIONS
- Diamètre du boîtier: 39,00 mm.
- Epaisseur du boitier: 10,70 mm.
- Diamètre du mouvement: 30,00 mm.
- Rubis: 29
- Mouvement: deuxième mouvement mécanique à remontage manuel en interne. calibre 171.
- Réserve de marche: 36H
- Fréquence: 18'000 alt / heure
-
Prix: 59'800 CHF (V.A.T) 55,751,54 €

- Limité à: 10 pièces en or blanc
-10 pièces en or rose



CONTACT
Chemin du Closel 3
1020 Renens
Switzerland

info@petermann-bedat.ch

+41216337730
Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDigg this story!Del.icio.usStumbleUpon

La célèbre famille Black Bay a lancé le premier chronographe TUDOR, animé par le calibre Manufacture MT5813, avec une roue à colonnes et un embrayage vertical. Ce modèle est désormais disponible dans une version S&G.


L’ESSENCE DE BLACK BAY
À l’instar des autres modèles de la ligne Black Bay, le modèle Black Bay Chrono S&G propose un cadran inspiré de celui des montres de plongée TUDOR produites dans les années 50. Il adopte également les aiguilles à la forme angulaire caractéristique nommées « Snowflake ». Enfin, la couronne de grande taille, caractéristique de la première génération de montres de plongée TUDOR, est elle aussi reprise dans ce nouveau modèle.

UN CHRONOGRAPHE À L’HÉRITAGE AQUATIQUE
Depuis la présentation du premier chronographe TUDOR en 1970, l’Oysterdate, la marque a toujours fabriqué des montres en lien étroit avec l’univers des sports automobiles. Depuis 1954, TUDOR n’a cessé de perfectionner ses montres de plongée professionnelles. Le chronographe hybride Black Bay Chrono S&G (acier et or) associe l’héritage aquatique de la marque, représenté par la famille Black Bay, au roi des circuits, le chronographe, pour une montre aux lignes sportives et élégantes qui évoque une touche nostalgique distinctive.


Calibre Manufacture MT5813 (COSC)
Boîtier en acier 41 mm
Bracelet en acier et or jaune
BRACELET ACIER, CUIR MANCHETTE OU TISSU
Le bracelet en tissu est l’une des signatures de TUDOR. Élaboré sur un métier à tisser du XIXe siècle par une entreprise familiale de 150 ans de la région de Saint‑Étienne, il est doté d’une qualité de fabrication et d’un confort au poignet incomparables. Le modèle Black Bay Chrono est proposé avec un bracelet noir. Il est également disponible avec un bracelet en acier et or jaune inspiré des bracelets pliés à rivets des montres TUDOR fabriquées dans les années 50 et 60. Leurs particularités étaient d’avoir des têtes de rivets pour fixer les maillons, ainsi qu’une « fuite en escalier ». Le nouveau modèle reprend ces deux codes esthétiques. Enfin, s’inscrivant dans l’esprit des circuits des années 70, la Black Bay Chrono propose une option de type manchette en cuir vieilli brun avec surpiqûres écru et boucle déployante.






SPÉCIFICATIONS

Boîtier en acier 41 mm, finition polie et satinée
Calibre Manufacture MT5813 (COSC)
Mouvement mécanique à remontage automatique avec système rotor bidirectionnel
Réserve de marche d'environ 70 heures
Couronne en or jaune vissée ornée de la rose TUDOR en relief
Poussoirs en or jaune vissés à 2 h et à 4 h
Étanche jusqu’à 200 m
Lunette fixe en or jaune avec disque en aluminium éloxé noir mat avec échelle tachymétrique, indications dorées
Cadran:Noir, bombé
Glace saphir bombée
Bracelet à rivets en acier et or jaune, finition polie et satinée, avec boucle déployante et fermoir de sécurité

Prix : 6 580 €

Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDigg this story!Del.icio.usStumbleUpon
Les montres de sport entrent dans une nouvelle ère, alliant fonctionnalités sophistiquées et élégance. Conçue à l'origine comme une montre de plongée indestructible, la nouvelle Superman Bronze se veut à la fois tendance et chic tout en préservant ses caractéristiques techniques qui lui sont propres. Cette nouvelle Superman Bronze peut donc se porter
aisément avec un costume ou sur une combinaison de plongée. Equipée du calibre maison YEMA MBP1000.

MOUVEMENT MAISON
Notre mouvement manufacture mécanique à remontage automatique est entièrement conçu, développé et assemblé dans nos ateliers de Morteau en France. Il bat à 28 800 alternances / heures et offre une réserve de marche de 45 heures




 LUNETTE SAPHIR
Lunette en verre saphir inrayable, avec insert bordeaux et placage blanc mat afin de respecter le rendu glacé que proposait le bakélite à l'époque




INDEX CERCLÉS ET CADRAN GOLD
Les index cerclés ainsi que les inscriptions du cadran arborent un revêtement Gold et apparaissent en relief pour une parfaite harmonie avec le bronze du boîtier




BLOQUE-LUNETTE SUPERMAN
Le bloque-lunette de la Superman à 3 heures s'est révélé très utile pour les plongeurs professionnels et se retrouve sur tous les modèles Superman depuis 1963




BRACELETS DE PLONGÉE
Deux bracelets de plongée au choix sont proposés : Le nouveau bracelet Heritage noir en TPU (semblable au caoutchouc) et/ou un bracelet NATO nylon couleur vert olive s'adaptant à votre poignet sans effort



FOND DE BOÎTE
Les fonds de boite sont frappés à la presse hydraulique avec le blason historique de Yema. Effet poli brossé en relief.



GARDE-TEMPS UNIQUES
Selon son utilisation et son exposition aux conditions météorologiques, le bronze patinera différemment et rendra chaque montre unique et authentique. Ces montres garderont l'aspect d'un garde temps vintage naturel mais avec tous les avantages et fonctions des montres de plongée mécaniques modernes.





SUPER-LUMINOVA
Les aiguilles et les index sont revêtus de Super-LumiNova offrant une parfaite lisibilité dans l'obscurité




BOÎTIER :DIMENSIONS
Diamètre : 39 mm,Épaisseur : 13 mm,Entrecorne : 19 mm

BOÎTIER :Bronze Brossé

LUNETTE :Saphir avec insert couleur bordeaux ,Unidirectionnelle graduée 0-60

COURONNE,Couronne vissée, gravée du logo vintage YEMA

VERRE ,Verre saphir bombé de 2,60 mm d'épaisseur avec effet loupe grossissante pour une meilleure lisibilité du cadran

ÉTANCHEITÉ,30 BAR / 990 Feet / 300 m


MOUVEMENT ,Automatique

CALIBRE,MBP1000 Movement Manufacture Français

Remontage automatique avec rotor sur roulements à billes,31 Rubis,28 800 A/h

PRÉCISION,Précision minimale de +/- 12 secondes par jour,Précision observé de +/- 6 secondes par jour,Réglages et contrôles effectués par nos maîtres horlogers avant et après assemblage

RÉSERVE DE MARCHE :45 heures

FONCTIONS :Heures, minutes, petite seconde

DATE :Date à 3H

CADRAN :Noir Mat avec inscriptions gold en relief

Chemin de fer Minutes/Secondes

INDEX
Index cerclés blanc, perle lumineuse à 12h (luminescent),Super-LumiNova C5

AIGUILLES :Aiguille minute "flèche" et aiguille secondes "pelle" iconiques en finition gold,Super-LumiNova C5

BRACELETS :OPTIONS :Bracelet NATO nylon couleur vert olive ou bracelet de plongée Heritage en TPU (semblable au caoutchouc) en couleur noir

FERMOIR :Fabriqué en bronze PVD et gravé du logo Y historique de YEMA




Prix : 1399€  ou bien en sollicitant l'aide du chat,remise de 15%


Source :https://yema.com/products/yema-superman-bronze-bordeaux-ysupz2019d
Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDigg this story!Del.icio.usStumbleUpon




Parce que cette montre le mérite, un peu d’histoire pour commencer...
En 1833, peu de temps après avoir inventé la machine à découper les pignons à partir de l'acier3, Antoine LeCoultre fonde un petit atelier d'horlogerie, où il affûte ses compétences horlogères pour créer des garde-temps de qualité supérieure6. En 1844, il invente l'instrument de mesure le plus précis au monde, le millionomètre. En 1847, il crée un système dans lequel il n'est plus nécessaire d'utiliser de clé pour remonter et régler la montre6. Quatre ans plus tard, il reçoit une médaille d'or pour son travail sur la précision et la mécanisation en horlogerie lors de la première exposition universelle à Londres.





En 1866, à une époque où les différents corps de métier étaient disséminés dans des centaines de petits ateliers, Antoine et son fils, Elie LeCoultre, fondent la manufacture LeCoultre & Cie en réunissant tous leurs artisans sous un seul et même toit. C'est ainsi qu'en 1870, la manufacture développe les premiers procédés de fabrication partiellement mécanisés pour des mouvements à complication. La marque était née.
En 1900, la « Grande Maison de la Vallée de Joux », comme on la surnommait à l'époque, avait créé plus de 350 calibres différents, dont 128 équipés d'une fonction chronographe et 99 d'un mécanisme de répétition. À compter de 1902 et jusque dans les années 1930, LeCoultre & Cie produisit la plupart des ébauches de montres pour le compte de la marque genevoise Patek Philippe.
En 1903, Edmond Jaeger, horloger parisien, met au défi les marques horlogères suisses de développer et produire les mouvements extra-plats, plus extra-plats que ceux qu'il avait inventés.
Jacques-David LeCoultre, petit-fils d'Antoine , relève le défi et crée une série de montres de poche extra-plates. En 1907, LeCoultre & Cie présente la montre la plus fine au monde, équipée d'un calibre LeCoultre Calibre 1456. La même année, le bijoutier Cartier, qui figure parmi les clients de Jaeger, signe avec celui-ci un contrat stipulant que tous les mouvements Jaeger seront exclusivement réservés à Cartier sur une période de 15 ans. Jaeger confie la fabrication de ces mouvements à LeCoultre.
C’est ainsi en 1937, que suite à cette collaboration, la marque est officiellement rebaptisée Jaeger-LeCoultre. Depuis, la marque a produit plus de 1 242 calibres différents, déposé environ 400 brevets et créé des centaines d'inventions.





Mais avec cette montre que je vous présente , je me tourne à la fois vers le passé, et le présent.
Cette montre, vient d’une ancienne montre à gousset daté du début des années 30.
Son mécanisme à remontage mécanique régulateur (Une aiguille Heure, une aiguille minute, et une aiguille seconde) plaqué or 24 carats a été totalement nettoyée, révisée, calibrée pour garder l’heure, et remontée dans ce superbe boitier guilloché de 44 mm SKELETON pour en apprécier les rouages et la beauté exceptionnelle.
Le tout, avec le sublime bracelet fait maison, qui se marie parfaitement avec cette beauté.
Le cadran, a été réalisé par un orfèvre ukrainien, afin d’être assemblé à l’ensemble.





Prix approximatif : 1800€
Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDigg this story!Del.icio.usStumbleUpon
Pages: 1 [2] 3 4