Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Shoutbox

N'oubliez pas de vous inscrire !


 

Murphy

2020 Jul 16 06:43:07
Salut la foule !  :)

Vidéo

L’aventure suit son cours, elle est non seulement technique mais aussi humaine.
La transmission et le partage des connaissances horlogères traditionnel est nécessaire pour que ce savoir « fait-main » ne soit plus menacé de disparition. |#


Membres
Stats
  • Total des messages: 445
  • Total des sujets: 438
  • En ligne ce jour: 3
  • Maximum En ligne: 29
  • ()
Membres en ligne
Utilisateurs: 0
Invités: 2
Total: 2

2 Invités, 0 Membres

La marque horlogère helvético-allemande Hanhart, qui fête cette année ses 130 ans d’existence, vient de dévoiler une nouvelle collection de trois chronos. Trois garde-temps vintage, sportifs et virils qui respectent en tous points les codes Hanhart d’origine, tout en insufflant une touche de modernité. En effet, le Racemaster GT, le Racemaster GTM et le Racemaster GTF sont tous équipés d’un boîtier en acier HDSPro (45 mm), cent fois plus résistant aux rayures que l’acier 316 L

En hommage à son étroite implication dans l’univers de la course automobile dans les années 60/70, et en hommage également à l’acteur Steve McQueen qui portait une Hanhart pendant les championnats du monde de Moto-Cross en 1964, la marque vient donc de dévoiler un très beau trio de chronos dans sa collection Pioneer.

Racemaster GT, Racemaster GTM et Racemaster GTF sont ainsi les tous premiers modèles de la marque helvético-allemande à être équipés d’un boîtier fabriqué avec de l’acier HDSPro, un métal qui s’annonce « cent fois plus résistant aux rayures que l’acier 316 L ». « Une véritable première mondiale » assure la marque dans son communiqué

Des circuits de légende tel le Mans en France ou le Nurburgring en Allemagne, des noms gravés dans toutes les mémoires et des voitures de course inoubliables… Voici les extraordinaires aventures qui caractérisaient les premières décennies de la course automobile. Lorsque les pilotes se battaient, tours après tours, pour un bon classement ou pour un meilleur chrono ; lorsque les chefs d’écurie, les techniciens et les commissaires de piste chronométraient les temps intermédiaires. Rien ne se faisait alors sans l’appui des chronomètres mécaniques…

Depuis que le premier chronomètre a quitté les ateliers de Hanhart en 1924, la marque est donc restée étroitement liée au monde de la course automobile. Hanhart a ainsi réalisé pour l’écurie Ferrari un « DuoStop » entré dans la légende. En hommage à l’univers fascinant de la compétition, connue pour ses montées d’adrénalines, l’horloger helvético-allemand va donc lancer en fin d’année 2012, trois nouveaux chronographes mécaniques baptisés Racemaster.

D’inspiration sportive et vintage, le boitier (45 mm) de cette collection est une référence au design des voitures de course historiques. Son cadran est également un rappel des affichages de compteurs de vitesse de jadis. Sa sobriété, ses aiguilles luminescentes typiques de Hanhart, les chiffres arabes d’une grande lisibilité, les index des heures divisés sur divers segments de couleurs, les doubles compteurs à 3 et à 9 heures, l’échelle tachymétrique… Tout évoque l’univers du bitume et des huiles chaudes, des moteurs vrombissants et des pneus surchauffés.

Naturellement, ces Pioneer Racemaster accueillent, comme il se doit chez Hanhart, les caractéristiques génétiques de la marque, son ADN : l’agencement asymétrique des poussoirs (sauf sur le modèle monopoussoir bien évidemment) et le poussoir de remise à zéro rouge. Ces trois montres sont livrézs sur de bracelets de type pilote (avec perforations) et doublure intérieure rouge.

Des boitiers en acier inrayable...
Avant d’aller plus loin dans le détail de chaque modèle, revenons sur l’acier, spécifique à Hanhart, qui est utilisé dans la réalisation de chacun de ces trois garde-temps. Rien de plus stressant que d’être sans arrêt en train de faire attention à ne pas rayer, abîmer, érafler sa nouvelle montre… D’aucuns, même, rabaissent mécaniquement la manche de leur chemise ou de leur veste dès ils frôlent une table, une porte, un bureau de peur d’endommager la lunette de leur garde-temps préféré…

Dans cet esprit, Hanhart, s’annonce comme la « seule et unique marque de montres au monde à utiliser pour les boîtiers de ses chronographes, un acier inoxydable sans nickel qui, en raison d’un processus d’affinage spécial, se distingue par sa très grande dureté et une résistance aux rayures améliorée de largement plus de 10.000% ».

Grâce à ce processus innovant (baptisé HDSPro), le boîtier des montres revendique une structure trois fois plus dure. « Par rapport aux aciers inoxydables utilisés à ce jour, ceci équivaut à une amélioration de largement plus de cent fois. Ainsi, même lorsqu’elles ont été portées pendant des années et des années, les montres, aussi sollicitées qu’elles aient pu l’être, sont rutilantes comme au premier jour ! » assure la marque dans son communiqué

Outre une résistance aux rayures extrêmement élevée, l’acier inoxydable se distingue aussi par sa grande résistance à la corrosion ; une résistance comparable à celle des meilleurs aciers inoxydables. Enfin, dans la mesure où ce métal est réalisé sans nickel, ce matériau devient anallergène.

A l’occasion du lancement de cette nouvelle ligne (décembre 2012), Hanhart présente trois modèles de Racemaster qui se distinguent par leurs mouvements et par l’agencement de leurs cadrans.


RACEMASTER
Pour tous avec de l’essence dans le sang

En hommage aux liens traditionnellement étroits avec le sport automobile, alors que les courses automobiles historiques n’ont rien fait sans les chronomètres mécaniques de Hanhart, les modèles RACEMASTER se présentent comme les coureurs de l’époque : dynamiques, cool et audacieuses.

Le boîtier distinctif avec une taille imposante de 45 millimètres, le ruban en cuir incomparable au design racing avec doublure rouge, ainsi que le cadran unique au centre anthracite et à l’anneau minute coloré, n’enthousiasment pas seulement les passionnés de sport automobile ! Le design sportif et technique a été imité par les voitures de course historiques et une vue sur l’arrière des chronographes révèle une gravure élaborée avec des drapeaux de départ et d’arrivée croisés.

La collection RACEMASTER devient spectaculairement moderne grâce au traitement de l’acier de boîtier HDSPro® breveté, 100 fois plus résistant aux rayures, qui rend le boîtier particulièrement résistant, résistant à la corrosion et sans nickel. La structure de surface triplement plus dure, par rapport à l’acier inoxydable traditionnel, convainc par une résistance aux rayures impressionnante, la robustesse et la valeur qui font d’une RACEMASTER le compagnon parfait grâce aux contraintes de la vie quotidienne.

RACEMASTER GTM
2.963,36 €



RACEMASTER GTF
3.255,80 €



RACEMASTER GT
2.768,40 €

Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDigg this story!Del.icio.usStumbleUpon

Articles dans « Marques méconnues »

Commentaires *

SMF spam bloqué par CleanTalk