Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Shoutbox

N'oubliez pas de vous inscrire !


 

Murphy

2020 Oct 21 18:48:39
Salut la foule !  :)

Posts Récents

Sondages

Omega,Rolex,Seiko,Votez dans les sondages pour votre modèle préféré.
Cliquez ICI
Membres
Stats
  • Total des messages: 543
  • Total des sujets: 536
  • En ligne ce jour: 2
  • Maximum En ligne: 29
  • ()
Membres en ligne
Utilisateurs: 0
Invités: 3
Total: 3

3 Invités, 0 Membres

Pages: [1] 2 3 ... 16




LA VERITE
Saviez-vous que la plupart des “Montres de marque” à 2’500.- CHF (2 329,54€) que vous pouvez voir dans les magazines de luxe ne coûtent pas plus que 250.- CHF (232€) à produire?

LE MYTHE
Les tarifs excessifs sont là pour entretenir le mythe selon lequel une montre fabriquée en Suisse doit être chère et réservée à une minorité.

L’EQUIPE
Nous sommes un groupe d’horlogers et d’entrepreneurs suisses qui veulent changer les choses.

QUI SONT LES OUTSIDERS?
Nous ne pensons pas que le fait d’ajouter au hasard des milliers de dollars au coût d’un objet le rende plus précieux ou plus exclusif. Nous ne croyons pas que seuls les personnes extrêmement riches méritent de porter une montre suisse de haute qualité. Nous croyons à la transparence des prix. Nous croyons en la qualité. Nous croyons en un luxe équitable que tout le monde peut s’offrir. Mais ce n’est pas le genre de pensée qui est très populaire dans l’industrie horlogère suisse. Ces opinions font de nous … vous l’avez deviné, des Outsiders. Nos montres sont fabriquées en Suisse: elles sont conçues dans nos bureaux de Zurich et assemblées à la main dans la Vallée horlogère du Jura.



LA MISSION
Nous avons réuni des matériaux de la plus haute qualité et des mouvements suisses de précision pour réaliser une excellente montre.

LA MONTRE
Des montres suisses intemporelles, fabriquées à la main par des experts, le tout pour une fraction du prix que vous paieriez ailleurs.



Le secret

COMMENT AVONS-NOUS REUSSI?
Nous construisons des montres similaires à celles de toutes les “Marques”, avec pour la plupart les mêmes matériaux. Alors pourquoi leurs montres sont-elles à 2 500.- CHF alors que les nôtres sont à 500.- CHF?
Nous ne payons pas une célébrité des centaines de milliers de dollars pour qu’elle porte nos montres afin que vous puissiez vous sentir mieux si vous en portez une vous-même.
Nous ne plaçons pas des photos de nos montres dans les mêmes endroits que ceux que fréquentent les personnes fortunées : hôtels de luxe, country clubs, salons de première classe dans les aéroports.
Nous ne versons pas un centime à tous les intermédiaires cupides qui prennent leur part avant que vous ne puissiez mettre la main sur une montre fabriquée en Suisse
Nous vous vendons directement, et nous prenons toutes ces économies et les transmettons directement à la personne qui le mérite le plus.



LE MEILLEUR BOITIER
Chaque détail des boîtiers des montres Outsiders répond aux normes suisses les plus strictes. Le verre saphir résistant aux rayures et l’étanchéité à la pointe de la technologie font qu’il vous demandera un véritable effort pour faire une entaille dans cette montre. Nous n’avons pas oublié les petits détails : un logo gravé sur la couronne et une combinaison de pièces de boîtier polies à la main et mates vous donnent cette chaleureuse sensation de luxe.



NOUS AVONS COMMENCE UNE REVOLUTION
Deux modèles intemporels au choix : notre montre de plongée et notre montre de pilote. Indicateurs horaires en matériau photoluminescent de la plus haute qualité, verre saphir résistant aux rayures, boîtiers de la plus haute qualité : nous vous avons parés, que vous soyez à 300 m sous le niveau de la mer ou à 10 000 m au-dessus.



MOUVEMENT AUTOMATIQUE SUISSE PREMIUM
Tout comme certaines de ces montres “de marque” à Fr. 2 500.-, notre montre est alimentée par un mouvement automatique ETA 2824-2, Sellita SW200 ou STP 1-11. Ces mouvements, fleurons de l’industrie horlogère suisse, indiquent l’heure avec une telle précision que vous ne serez plus jamais en retard, c’est garanti*.

*Pas vraiment.







Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDigg this story!Del.icio.usStumbleUpon
 

Maurice Lacroix présente les versions automatiques (et accessibles) de son Aikon

En 2016, Maurice Lacroix a présenté une nouvelle collection appelée Aikon. Basé sur un design Calypso des années 1990, il était malheureusement uniquement disponible avec un mouvement à quartz. Après le lancement d'une version phare avec un mouvement squelette en début d'année, la marque dévoilera des versions automatiques de sa montre de sport. Rencontrez le Baselworld 2018 Maurice Lacroix Aikon Automatic, trois aiguilles et chronographe.

La Maurice Lacroix Aikon joue sur la tendance actuelle des boîtiers intégrés, des montres façonnées avec une combinaison d'éléments luxueux et sportifs. Avec son boîtier intégré et résistant à l'eau, sa glace saphir plate entourée de la lunette à six branches signature, le logo M en relief sur les bracelets en cuir et une qualité générale agréable, il n'y avait rien à redire en termes de design. L'Aikon était une montre cool. Pourtant, il y avait un problème principal: il n'était disponible qu'avec des mouvements à quartz. Pas à la hauteur du look luxueux / sportif de la montre, vous l’admettez. Cette année, la collection Aikon reçoit deux nouvelles variantes, toutes deux équipées de mouvements automatiques - chronographe ou à trois aiguilles - et toujours à un prix accessible.



1 590,00  € TVA incluse


Les deux modèles partagent le design puissant de la collection, avec ses formes audacieuses et modernes. En commençant par la lunette ronde brossée ornée de six bras polis signature, puis en passant au boîtier lui-même, avec sa forme de barillet, la montre dégage une sensation sportive de luxe. Tout comme la lunette, le boîtier présente plusieurs finitions - brossées sur la plupart des surfaces, avec plusieurs accents polis sur les côtés - ainsi que deux griffes, qui parcourent le bracelet ou le bracelet. Le grand diamètre est compensé par les pattes intégrées, permettant une sensation plus compacte au poignet. Les deux montres sont étanches à 200 mètres.






Les deux éditions seront disponibles avec un nouveau bracelet en acier flexible à cinq maillons, ainsi que des bracelets en cuir qui se marient parfaitement avec le boîtier. Les deux sont livrés avec une boucle déployante. Une caractéristique intéressante, surtout dans cette gamme de prix, est le «EasyChange», un système d'échange rapide de bracelet ou de bracelet.

LA MAURICE LACROIX AIKON AUTOMATIQUE
La première des versions disponibles, la Maurice Lacroix Aikon Automatic, est une montre sportive avec heure et date. Cette version est animée par le calibre ML115, un mouvement automatique basé sur une architecture ETA (ou clone). Visible à travers le fond du boîtier, elle présente une décoration agréable (bien qu'industrielle) avec des rayures genevoises et perlage. Ce mouvement, qui bat à 4Hz et offre une réserve de marche de 38 heures, est un choix rationnel par rapport au mouvement maison proposé par la marque - permettant de maintenir l'Aikon Automatic dans une fourchette de prix raisonnable.



L'Aikon Automatic à trois aiguilles est la plus compacte des deux versions, avec son diamètre de 42 mm et son épaisseur de 11 mm. Les dimensions ne sont pas le seul facteur de différenciation, le cadran de cette variante arborant un motif Clou de Paris, à côté d'index appliqués pour les heures et d'une date avec un cadre métallique poli - plusieurs éléments qui rendent ce cadran «vide» assez vivant. Six choix seront proposés:

Maurice Lacroix Aikon Automatic chronograph - Baselworld 2018Maurice Lacroix Aikon Automatic chronograph - Baselworld 2018Maurice Lacroix Aikon Automatic chronograph - Baselworld 2018
Cadran argenté avec bracelet marron ou bracelet en acier
Cadran noir avec bracelet noir ou bracelet en acier
Cadran bleu foncé avec bracelet bleu ou bracelet en acier
Le prix, compte tenu du niveau de finition du boîtier et du cadran, semble tout à fait raisonnable à CHF 1590 sur un bracelet en cuir et CHF 1750 sur un bracelet en acier.

LE CHRONOGRAPHE AUTOMATIQUE MAURICE LACROIX AIKON
La deuxième version de l'Aikon Automatic est la plus sportive des deux, non seulement parce qu'elle dispose d'un mouvement chronographe, mais aussi en raison des différences sur le boîtier et les cadrans. Tout d'abord, à l'intérieur du boîtier se trouve un mouvement automatique bien connu et éprouvé, le calibre ML112, basé sur l'architecture Valjoux 7750. Ce chronographe à came automatique intégré est un véritable bourreau de travail, visible à travers le fond saphir. Il est légèrement décoré de rayures genevoises. Le mouvement tourne à 4 Hz et bénéficie d'une réserve de marche de 42 heures.





Équipée de ce mouvement chronographe, la Maurice Lacroix Aikon Automatic devient également plus audacieuse, avec son diamètre de 44 mm et ses gros poussoirs vissés - qui garantissent une étanchéité de 200 m (pas mal pour un chronographe). Le boîtier, en raison du mouvement, est plus épais à 15 mm. Le cadran est également différent, bien sûr, en raison de la disposition du chrono, mais aussi en raison du motif utilisé - décoré de petits carrés réguliers. Les index appliqués et la fenêtre jour-date encadrée, ainsi que les compteurs de chronographe escargot, donnent une belle touche au cadran. Tout comme la version à trois aiguilles, six versions seront disponibles, soit sur un bracelet en cuir, soit sur des bracelets en acier à cinq maillons:





Cadran argenté avec sous-compteurs bleus (style panda), bracelet en cuir bleu ou bracelet en acier
Cadran noir avec bracelet noir ou bracelet en acier
Cadran bleu foncé avec bracelet bleu ou bracelet en acier
Encore une fois, le prix de ces chronographes automatiques Maurice Lacroix Aikon est assez intéressant: les versions à bracelet en cuir se vendent à 2 690 CHF et les versions à bracelet en acier à 2 850 CHF.

Plus de détails sur : mauricelacroix.com
Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDigg this story!Del.icio.usStumbleUpon
 

Peterman Bédat

Gaël Petermann et Florian Bédat se sont rencontrés pour la première fois à l'école d'horlogerie de Genève en 2007 où ils ont étudié jusqu'en 2011. Après 2 ans et demi de travail chez Harry Winston, Florian Bédat rejoint Gaël chez Lange & Söhne à Glasshütte.

En septembre 2014, Gaël revient en Suisse où il commence à restaurer des montres vintage et compliquées à Genève. 2 ans plus tard, Florian décide de rejoindre Gaël et ils ouvrent un atelier à Renens. En novembre 2017, Petermann Bédat Sàrl a été créée.

En 2018, ils ont eu l'occasion de travailler avec un partenaire R&D spécialisé et ont créé ensemble une montre à partir de zéro. En 2019, leur première montre maison est née.

À PROPOS DE LA REF 1967

Influencé par les montres de poche et la plus belle horlogerie allemande, Petermann Bédat dévoile en 2018 son tout premier garde-temps, une œuvre d'art de 340 heures mettant en scène le deuxième calibre 171. Le calibre 30 mm est régulé par un grand «Breguet- balancier de style ”, et un ancre de dead-beat conçu impressionnant.

Entièrement décorés à la main, la plaque et les ponts sont en argent allemand, affichant différents types de finitions des deux côtés: biseautage vers l'intérieur, poli miroir noir sur pièces en acier, Côtes de Genève, Sunray et grainage circulaire ...

Inspiré de l'ère du Graal des années 60, le cadran représente le nouveau langage du design de la marque. Ce nouveau cadran semi-ouvert a été créé pour mettre en valeur le savoir-faire à l'intérieur. Les découpes de la plaque centrale sont conçues pour encadrer les rubis de belle taille, car ils sont l'un des éléments essentiels du mouvement.




SPECIFICATIONS
- Diamètre du boîtier: 39,00 mm.
- Epaisseur du boitier: 10,70 mm.
- Diamètre du mouvement: 30,00 mm.
- Rubis: 29
- Mouvement: deuxième mouvement mécanique à remontage manuel en interne. calibre 171.
- Réserve de marche: 36H
- Fréquence: 18'000 alt / heure
-
Prix: 59'800 CHF (V.A.T) 55,751,54 €

- Limité à: 10 pièces en or blanc
-10 pièces en or rose



CONTACT
Chemin du Closel 3
1020 Renens
Switzerland

info@petermann-bedat.ch

+41216337730
Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDigg this story!Del.icio.usStumbleUpon
 

Dubey & Schaldenbrand

   
Introduction

Dubey & Schaldenbrand a été fondée en 1946 par les inventeurs du « chronographe fractionnée », Georges Dubey et René Schaldenbrand. Son siège social est situé à La Chaux-de-Fonds, en Suisse.

Brevetée dans de nombreux pays, l’idée révolutionnaire du chronographe fractionnée de seconde a été leur première création en 1946. M. Dubey a apporté quelques modifications au mouvement de base « aner » afin d’apporter sur le marché un chronographe de fraction de seconde abordable. Une partie de la complication était cachée sous le cadran, mais la main d’occasion fractionnée n’avait pas assez de puissance pour le soutenir. L’ajout d’une spirale utile entre les deux mains chronographes a fourni la puissance dont il avait besoin.

Inspirée par l’Art-Déco, la marque a été construite avec des idées d’avant-garde qui ont apporté l’évolution de l’industrie horlogère avec des mouvements mécaniques spéciaux. Dubey & Schaldenbrand continue et prospère pour l’évolution et le design (principalement avec la forme de tonneau historique) tout en respectant les compétences horlogères traditionnelles de nos ancêtres. Nous développons des montres avec notre propre ADN en utilisant nos propres outils, des matériaux spéciaux et la réalisation d’innovations révolutionnaires.



SWISS MADE
Dubey & Schaldenbrand produisent fièrement la plupart des composants nécessaires à sa fabrication. Nous produisons seulement des quantités limitées de garde-temps, des éditions limitées et des pièces uniques avec un savoir-faire exceptionnel.
Une attention particulière aux détails et au design, à la fois traditionnels et modernes, sans compromettre la qualité.

Dubey_schaldenbrand_aerodyn_vintage_caprice_watch_legend_of_time_chicago



AUTOMATIQUE // MÉCANIQUE
Par respect de l’héritage établi par Georges Dubey et René Schaldenbrand, Dubey & Schaldenbrand ne proposent que des mouvements automatiques ou mécaniques dans leurs garde-temps.

Tradition
Dans la tradition horlogère, nous utilisons parfois des mouvements vintage. Ce qui donne à ces garde-temps Dubey & Schaldenbrand une grande valeur pour les collectionneurs.

MOUVEMENT GRAVÉ À LA MAIN
La gravure à la main est réalisée par des artisans locaux et comprend toujours le blason du village des Ponts-de-Martel; un marteau horloger et un pont.



 
Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDigg this story!Del.icio.usStumbleUpon
 

Montres Hanhart

La marque horlogère helvético-allemande Hanhart, qui fête cette année ses 130 ans d’existence, vient de dévoiler une nouvelle collection de trois chronos. Trois garde-temps vintage, sportifs et virils qui respectent en tous points les codes Hanhart d’origine, tout en insufflant une touche de modernité. En effet, le Racemaster GT, le Racemaster GTM et le Racemaster GTF sont tous équipés d’un boîtier en acier HDSPro (45 mm), cent fois plus résistant aux rayures que l’acier 316 L

En hommage à son étroite implication dans l’univers de la course automobile dans les années 60/70, et en hommage également à l’acteur Steve McQueen qui portait une Hanhart pendant les championnats du monde de Moto-Cross en 1964, la marque vient donc de dévoiler un très beau trio de chronos dans sa collection Pioneer.

Racemaster GT, Racemaster GTM et Racemaster GTF sont ainsi les tous premiers modèles de la marque helvético-allemande à être équipés d’un boîtier fabriqué avec de l’acier HDSPro, un métal qui s’annonce « cent fois plus résistant aux rayures que l’acier 316 L ». « Une véritable première mondiale » assure la marque dans son communiqué

Des circuits de légende tel le Mans en France ou le Nurburgring en Allemagne, des noms gravés dans toutes les mémoires et des voitures de course inoubliables… Voici les extraordinaires aventures qui caractérisaient les premières décennies de la course automobile. Lorsque les pilotes se battaient, tours après tours, pour un bon classement ou pour un meilleur chrono ; lorsque les chefs d’écurie, les techniciens et les commissaires de piste chronométraient les temps intermédiaires. Rien ne se faisait alors sans l’appui des chronomètres mécaniques…

Depuis que le premier chronomètre a quitté les ateliers de Hanhart en 1924, la marque est donc restée étroitement liée au monde de la course automobile. Hanhart a ainsi réalisé pour l’écurie Ferrari un « DuoStop » entré dans la légende. En hommage à l’univers fascinant de la compétition, connue pour ses montées d’adrénalines, l’horloger helvético-allemand va donc lancer en fin d’année 2012, trois nouveaux chronographes mécaniques baptisés Racemaster.

D’inspiration sportive et vintage, le boitier (45 mm) de cette collection est une référence au design des voitures de course historiques. Son cadran est également un rappel des affichages de compteurs de vitesse de jadis. Sa sobriété, ses aiguilles luminescentes typiques de Hanhart, les chiffres arabes d’une grande lisibilité, les index des heures divisés sur divers segments de couleurs, les doubles compteurs à 3 et à 9 heures, l’échelle tachymétrique… Tout évoque l’univers du bitume et des huiles chaudes, des moteurs vrombissants et des pneus surchauffés.

Naturellement, ces Pioneer Racemaster accueillent, comme il se doit chez Hanhart, les caractéristiques génétiques de la marque, son ADN : l’agencement asymétrique des poussoirs (sauf sur le modèle monopoussoir bien évidemment) et le poussoir de remise à zéro rouge. Ces trois montres sont livrézs sur de bracelets de type pilote (avec perforations) et doublure intérieure rouge.

Des boitiers en acier inrayable...
Avant d’aller plus loin dans le détail de chaque modèle, revenons sur l’acier, spécifique à Hanhart, qui est utilisé dans la réalisation de chacun de ces trois garde-temps. Rien de plus stressant que d’être sans arrêt en train de faire attention à ne pas rayer, abîmer, érafler sa nouvelle montre… D’aucuns, même, rabaissent mécaniquement la manche de leur chemise ou de leur veste dès ils frôlent une table, une porte, un bureau de peur d’endommager la lunette de leur garde-temps préféré…

Dans cet esprit, Hanhart, s’annonce comme la « seule et unique marque de montres au monde à utiliser pour les boîtiers de ses chronographes, un acier inoxydable sans nickel qui, en raison d’un processus d’affinage spécial, se distingue par sa très grande dureté et une résistance aux rayures améliorée de largement plus de 10.000% ».

Grâce à ce processus innovant (baptisé HDSPro), le boîtier des montres revendique une structure trois fois plus dure. « Par rapport aux aciers inoxydables utilisés à ce jour, ceci équivaut à une amélioration de largement plus de cent fois. Ainsi, même lorsqu’elles ont été portées pendant des années et des années, les montres, aussi sollicitées qu’elles aient pu l’être, sont rutilantes comme au premier jour ! » assure la marque dans son communiqué

Outre une résistance aux rayures extrêmement élevée, l’acier inoxydable se distingue aussi par sa grande résistance à la corrosion ; une résistance comparable à celle des meilleurs aciers inoxydables. Enfin, dans la mesure où ce métal est réalisé sans nickel, ce matériau devient anallergène.

A l’occasion du lancement de cette nouvelle ligne (décembre 2012), Hanhart présente trois modèles de Racemaster qui se distinguent par leurs mouvements et par l’agencement de leurs cadrans.


RACEMASTER
Pour tous avec de l’essence dans le sang

En hommage aux liens traditionnellement étroits avec le sport automobile, alors que les courses automobiles historiques n’ont rien fait sans les chronomètres mécaniques de Hanhart, les modèles RACEMASTER se présentent comme les coureurs de l’époque : dynamiques, cool et audacieuses.

Le boîtier distinctif avec une taille imposante de 45 millimètres, le ruban en cuir incomparable au design racing avec doublure rouge, ainsi que le cadran unique au centre anthracite et à l’anneau minute coloré, n’enthousiasment pas seulement les passionnés de sport automobile ! Le design sportif et technique a été imité par les voitures de course historiques et une vue sur l’arrière des chronographes révèle une gravure élaborée avec des drapeaux de départ et d’arrivée croisés.

La collection RACEMASTER devient spectaculairement moderne grâce au traitement de l’acier de boîtier HDSPro® breveté, 100 fois plus résistant aux rayures, qui rend le boîtier particulièrement résistant, résistant à la corrosion et sans nickel. La structure de surface triplement plus dure, par rapport à l’acier inoxydable traditionnel, convainc par une résistance aux rayures impressionnante, la robustesse et la valeur qui font d’une RACEMASTER le compagnon parfait grâce aux contraintes de la vie quotidienne.

RACEMASTER GTM
2.963,36 €



RACEMASTER GTF
3.255,80 €



RACEMASTER GT
2.768,40 €

Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDigg this story!Del.icio.usStumbleUpon
Pages: [1] 2 3 ... 16

SMF spam bloqué par CleanTalk